7 conseils en cas d'urticaire - VivaSanté

7 conseils en cas d’urticaire

This post is also available in: Néerlandais

Démangeaisons intenses, éruption de plaques rouges, l’urticaire est l’une des maladies de la peau les plus fréquentes puisqu’elle ne touche pas moins de 15 à 20% de la population. Que faire en cas d’urticaire? 

Qu’est-ce que l’urticaire?
On peut définir cette maladie de la peau comme une éruption cutanée localisée ou généralisée avec des plaques de taille variable comparables à celles que procurent les piqûres d’orties. Ces plaques sont de couleur rouge ou rosée, arrondies, bien limitées et en relief. Les lésions d’urticaire ont également comme caractéristiques de démanger et de changer de place au fil des heures. Classiquement, une plaque d’urticaire évolue sur quelques heures en dessinant des cercles ou des arabesques.

On distingue deux types d’urticaire:

L’urticaire aiguë est un accident brutal de début et de disparition rapides, composée d’une ou plusieurs poussées pouvant se renouveler plusieurs jours consécutifs. Si l’urticaire est simple et non allergique, elle disparaît spontanément ou avec un traitement.

– En revanche, quand les poussées sont quasi quotidiennes, on parle d’urticaire chronique. Une maladie qui affecte environ 1% de la population. La femme de 30-40 ans est la plus atteinte. Laissées à elles-mêmes, les urticaires chroniques peuvent durer des années (moyenne de 9 ans) avant de s’atténuer spontanément. Inutile de préciser que les démangeaisons provoquées entraînent insomnies, exaspération, fatigue.

Conseils pratiques en cas d’urticaire

  • Éviter l’aspirine ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens: préférer le paracétamol en cas de douleurs modérées.
  • Limiter la température et la puissance du jet de douches et éviter d’autres sources de chaleur non indispensables (saunas…).
  • Éviter l’utilisation de savons décapants et lutter contre la sècheresse cutanée qui aggrave le prurit.
  • Les bains ou les douches doivent être pris dans une eau tiède (< 35-37°C) et ne doivent pas se prolonger au-delà de 5 à 10 minutes. Rincer soigneusement la peau, puis la sécher soigneusement en tamponnant (ne pas frotter).
  • Éviter les vêtements irritants en laine, les sous-vêtements en synthétique ou de couleur. Les choisir plutôt en coton (ou en soie) blanc, et préférer les vêtements amples, faciles à déboutonner.
  • Éviter de consommer des aliments transformés contenant des colorants et/ou des conservateurs (sources d’urticaires récidivants), surtout les bonbons, chewing-gums.
  • Respecter le traitement que votre médecin vous aura prescrit!



Extrait de l’article “Quand la peau chatouille…” du n° 29 du magazine “Le Journal du Patient”
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires