Hypertension, pourquoi s'en préocupper? - VivaSanté

Hypertension, pourquoi s’en préocupper?

On entend souvent parler d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Il faut dire que l’affection est terriblement invalidante, quand elle n’est pas mortelle. La bonne nouvelle est que nous pouvons considérablement réduire le risque de développer le risque de développer un AVC en adoptant de saines habitudes et plus particulièrement en contrôlant l’hypertension.

Peut-on faire quelque chose?
L’hypertension est le principal facteur de risque traitable pour les AVC, aussi bien pour les AVC ischémiques que pour les AVC hémorragiques. Des valeurs tensionnelles même légèrement augmentées (130/85 mmHg) semblent accroître à long terme le risque d’AVC. Il faut donc détecter et prendre en charge toute élévation tensionnelle, même assez modeste.

L’hypertension ne se manifeste que rarement. Pour savoir si on est hypertendu ou non, le mieux est de profiter d’un passage chez son médecin généraliste pour faire mesurer sa tension. L’hypertension est confirmée si la pression artérielle dépasse 14/9 cm de mercure à plusieurs reprises.

Lorsqu’une élévation modérée est observée chez une personne par ailleurs en bonne santé, il est recommandé de mesurer la pression artérielle hors du cabinet médical (chez soi ou chez son pharmacien, par exemple).

Que faire en cas d’hypertension artérielle?
Dans tous les cas, des adaptations des habitudes et du mode de vie sont recommandées. Celles-ci consistent en:

1) une limitation de la consommation en sel (max. 6g/j)

2) une réduction du poids en cas de surcharge pondérale, afin de maintenir l’indice de masse corporelle (poids divisé par la taille au carré) en dessous de 25kg/m2, ou a? de?faut, afin d’obtenir une baisse de 10% du poids initial

3) la pratique d’une activité physique régulière

4) la limitation de la consommation d’alcool (moins de 3 verres par jour chez l’homme et 2 chez la femme)

5) l’adoption d’un regime alimentaire riche en légumes, en fruits et pauvre en graisses saturées (graisses d’origine animale)

6) l’arrêt du tabac.

Et le traitement par médicaments?
La prise de médicaments ne s’impose que si les mesures d’hygiène de mode de vie ne suffisent pas ou si le risque cardiovasculaire est élevé, en raison d’une HTA très importante (18/11) ou de la présence d’autres facteurs de risque cardiovasculaire.

Il existe 5 classes de médicaments antihypertenseur (antagonistes calciques, ß-bloquants, diurétiques, inhibiteurs de l’enzyme de conversion, « sartans »). Chacune a ses avantages et inconvénients. Le choix du traitement sera fonction de divers critères, comme la présence d’autres maladies, l’efficacité, les effets secondaires, le nombre de prises par jour ou le coût. Au départ, le traitement ne comporte qu’un seul médicament ou alors une association de 2 médicaments faiblement dosés en un seul comprimé. L’efficacité sera régulièrement vérifiée et le traitement pourra être intensifié (augmentation des doses, ajout d’un autre médicament) en cas de réponse insuffisante, après avoir vérifié que le traitement était bien pris, bien sûr.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires