Prendre soin de son p'tit lapin... - VivaSanté

Prendre soin de son p’tit lapin…

This post is also available in: Néerlandais

Le lapin est devenu en quelques années un animal de compagnie très populaire et aujourd’hui, après les poissons, les chiens, les chats et les oiseaux, c’est le «pet» le plus présent dans les foyers belges.

Prendre soin de sa santé 
Au quotidien, il est important de surveiller l’alimentation de votre lapin. Comme ses dents poussent continuellement, il faut qu’il puisse se nourrir de brindilles d’herbe mais aussi de foin, qui lui permettront de mastiquer longuement et d’user ses dents au fur et à mesure. Il vous faudra aussi surveiller ses yeux, son nez et ses oreilles afin qu’ils restent propres.

Quant à ses griffes, comme pour les chats et les rongeurs, il est conseillé de les couper régulièrement pour éviter qu’il ne subisse une inflammation du talon.
Il est aussi recommandé de brosser et de masser votre lapin aussi souvent que possible pour vérifier si des parasites ou des champignons ne se sont pas installés sur lui.

Quelle alimentation donner à mon lapin? 
Il est important de donner une alimentation de qualité à votre lapin. En effet, de nombreux problème de santé sont causés par une mauvaise alimentation ou inadaptée.
La base de l’alimentation du lapin est:

  • le foin, la verdure: ils occupent votre lapin et participent également à la bonne usure de ses dents. Le foin doit être placé en râtelier ou en hamac afin de ne pas souiller le sol. Le foin de bonne qualité est de couleur vive, bien odorant et non poussiéreux; 
  • l’eau: elle doit être fraîche et propre et en libre-service; 
  • les légumes: sont un élément très important du régime de votre lapin; les légumes verts sont à privilégier. Les fruits doivent être considérés comme des gourmandises occasionnelles et être donnés en quantités limitées; 
  • les granulés: ne doivent pas constituer la base de son alimentation; la quantité recommandée est de 20g/kg/jour. Il est indispensable de donner des granulés spécifiques pour lapin, riches en fibres et adaptés à l’âge de votre lapin. Demandez conseil à votre vétérinaire; 
  • les compléments alimentaires (vitamines et minéraux): ne sont généralement pas nécessaires si votre lapin reçoit une alimentation équilibrée. Leur éventuelle utilisation doit être faite sous contrôle vétérinaire. Il ne faut pas donner de pierres à lécher aux lapins car celles-ci peuvent provoquer des calculs vésicaux. 

Est-ce que je dois faire vacciner mon lapin? 
Il est recommandé de vacciner votre lapin. En effet, il existe deux maladies graves pour le lapin: la myxomatose et la maladie virale hémorragique (VHD ou RHD). Il n’y a pas de traitement pour ces maladies et lorsque le lapin les attrape il meurt en quelques jours.

  • La myxomatose est une maladie mortelle causée par un virus très fréquent, transmis par les insectes piqueurs (puces et moustiques). Elle peut également se transmettre directement lors d’un contact entre un lapin malade et un lapin en bonne santé. Les symptômes de la maladie sont des gonflements, parfois accompagnés de boutons, au niveau de la tête, des oreilles, des lèvres, de l’anus et des yeux. Une fois malade, le lapin meurt assez rapidement. 
  • La maladie virale hémorragique (VHD ou RHD) est également une maladie mortelle causée par un virus. Elle se transmet par contact direct entre lapins mais aussi lors de contacts avec l’homme (chaussures, vêtements…), avec des objets ou par la nourriture. Elle se transmet parfois par les insectes. Il n’y a en général aucun symptôme évident, la mort survient très rapidement. 

Comment savoir si mon lapin est malade? 
Il est important de bien observer votre lapin car vous êtes la personne qui le connaît le mieux et qui détectera le plus facilement un changement de comportement.
Les principaux signes qui peuvent faire penser à un problème de santé sont:

  • la perte et la prise de poids
  • un changement radical de comportement: votre lapin ne bouge plus ou au contraire il s’agite dans tous les sens! Ou alors il se gratte énormément; 
  • les problèmes digestifs: la diarrhée ou la constipation; 
  • l’anorexie: votre lapin refuse de manger.

Tous les changements dans le comportement, les habitudes et le physique de votre lapin sont important à observer. Dès que vous notez quelque chose d’anormal, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre vétérinaire.




Extrait de l’article du n° 27 du magazine “Le Journal du Patient”

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires