La Prescription médicale électronique (PME). - VivaSanté

La Prescription médicale électronique (PME).

L’utilisation des prescriptions électroniques se fait actuellement en parallèle avec l’utilisation des prescriptions «papier». Mais en accord avec les autorités, il a été convenu qu’à partir du 1er janvier 2017 tous les médecins informatisés devront produire uniquement des prescriptions électroniques. Mi-2017, la prescription électronique sera la norme légale et les prescriptions «papier» sans équivalent électronique ne seront plus autorisées qu’à titre exceptionnel!

Alors, pourquoi est-ce important de parler avec son pharmacien?
Bien suivre son traitement, c’est respecter la prescription médicale et vous y tenir strictement. C’est ce qu’on appelle «l’adhérence thérapeutique». L’ordonnance accompagnant le traitement précise de quelle façon les médicaments doivent être utilisés. Si certains éléments de cette ordonnance vous paraissent peu clairs, si vous ne comprenez pas comment prendre votre traitement, n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien!

Demandez des informations claires et précises
Une mauvaise adhésion au traitement – le fait de ne pas prendre correctement ses médicaments ou d’oublier de les prendre – est souvent due à un manque d’information ou d’explication. Un patient qui ne sait pas très bien pourquoi il doit suivre son traitement aura plus tendance à oublier de prendre ses médicaments. Voilà pourquoi votre pharmacien vous donne des informations claires: à quoi servent vos médicaments? Quand et comment faut-il les prendre? Quels sont leurs effets indésirables éventuels?

 

Un traitement sur mesure
Une mauvaise adhésion au traitement n’est pas toujours due à de simples oublis. D’autres causes peuvent intervenir: la crainte d’effets indésirables, par exemple, des difficultés liées à la prise d’un médicament (lorsqu’il doit être inhalé, par exemple), le fait de ne ressentir ni gêne ni symptômes… N’hésitez pas à en parler avec votre pharmacien et à votre médecin, il pourra vous proposer une solution adaptée, vous expliquer la bonne utilisation d’un dispositif médical ou éventuellement vous proposer une modification de votre traitement.

Votre dossier pharmaceutique chez votre pharmacien
Chaque fois qu’il vous délivre un médicament prescrit par votre médecin, votre pharmacien est légalement tenu d’enregistrer les données de cette délivrance. Dans l’intérêt de votre santé, sauf objection de votre part, il peut aussi enregistrer d’autres données. En enregistrant les différents médicaments que vous prenez, votre pharmacien est en mesure de mieux vous conseiller et d’éviter les problèmes éventuels. En effet, certains médicaments ne peuvent être associés entre eux. Leurs effets peuvent se renforcer mutuellement ou, au contraire, s’annuler.

Un dossier pharmaceutique… oui… mais partagé, c’est encore mieux!
Comme la plupart des personnes, vous avez sans doute un pharmacien attitré. Celui-ci vous connaît et sait quels médicaments vous prenez. Mais il faut parfois aller chercher un médicament ailleurs que chez son pharmacien habituel où le pharmacien ne sait pas quels médicaments vous prenez. Ce qui peut parfois comporter des risques pour votre santé.

Le partage de vos données de médication permet d’éviter des problèmes susceptibles de se produire lorsque vous vous rendez chez un pharmacien qui ne vous connaît pas.

Si vous avez donné votre accord au partage de vos données de santé, tout pharmacien peut consulter la liste des médicaments qui vous ont été délivrés au cours des mois précédents par une simple lecture de votre carte d’identité électronique.

 

La Prescription médicale électronique (PME).
L’utilisation des prescriptions électroniques se fait actuellement en parallèle avec l’utilisation des prescriptions «papier». Mais en accord avec les autorités, il a été convenu qu’à partir du 1er janvier 2017 tous les médecins informatisés devront produire uniquement des prescriptions électroniques. Mi-2017, la prescription électronique sera la norme légale et les prescriptions «papier» sans équivalent électronique ne seront plus autorisées qu’à titre exceptionnel!

 

 

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn2Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires