Trucs & Ficelles: constipation - VivaSanté

Trucs & Ficelles: constipation

This post is also available in: Néerlandais

Une personne sur trois a des intestins capricieux. Quelques règles simples permettent souvent d’y remédier. Et vous, adoptez-vous les bons réflexes anti-constipation?

Je suis constipé si je ne vais pas à la toilette tous les jours. Faux. 
À chacun ses habitudes, qui se créent dès le plus jeune âge. Certains auront besoin d’aller à la selle une fois tous les deux jours, alors que d’autres auront un transit plus fréquent. Pour les médecins, il y a constipation lorsque la fréquence des selles est de moins de 3 fois par semaine, et ce sur une durée de plusieurs semaines. Les complications les plus fréquentes sont les lourdeurs, les ballonnements, les douleurs intestinales et des hémorroïdes. Dans certains cas, et en en particulier chez des personnes malades ou âgées, la constipation peut être responsable d’occlusion de l’intestin.

Les femmes sont plus souvent constipées que les hommes. Vrai. 
La constipation occasionnelle touche une personne sur trois et trois fois plus de femmes que d’hommes. La grossesse prédispose à la constipation. En effet, la diminution des contractions intestinales dues aux modifications hormonales et la compression du côlon par l’utérus contribuent au ralentissement du transit. Les personnes âgées y sont aussi fréquemment sujettes. La sédentarité et la prise de certains médicaments constituent également des facteurs de risque souvent inhérents à cette période de la vie. La constipation n’épargne pas les bébés, notamment ceux nourris au biberon et les enfants, qui «se retiennent» pour ne pas aller aux toilettes à l’école.

Le stress peut être responsable de constipation. Vrai. 
Et tout particulièrement dans le syndrome d’«intestin irritable». On parle de «syndrome de l’intestin irritable» lors de mauvais fonctionnement et/ou hypersensibilité de l’intestin, il peut se traduire par de nombreux symptômes, les plus courants étant: les douleurs abdominales, les flatulences et l’alternance d’épisodes de diarrhées et de constipation. Le stress peut être une cause de syndrome d’intestin irritable. Les probiotiques rééquilibrent la flore intestinale et soulagent les différents symptômes du syndrome de l’intestin irritable.

Comment prévenir la constipation au quotidien? 

  • Buvez entre 1,5 et 2 litres de liquide (eau, thé, jus de fruits) par jour.
  • Luttez contre l’inactivité, en favorisant la marche et les exercices stimulant la ceinture abdominale.
  • Mangez à des horaires réguliers.
  • Evitez les repas sur le pouce, prenez votre temps à table.
  • Ne négligez pas d’aller aux toilettes pour limiter les conditions de stress.
  • Ne vous retenez jamais.

Pour éviter la constipation il faut boire de l’eau. Vrai. 
Il est important de boire beaucoup d’eau pour hydrater les selles et aider à l’évacuation. Usez et abusez d’eau riche en magnésium, mais aussi des thés, tisanes, et bouillons

Pour lutter contre la constipation, il faut augmenter sa consommation en fibres. Vrai.
Le traitement de la constipation repose d’abord sur des mesures simples. Premièrement, adopter une bonne hygiène de vie: présentation sans retard à la selle, activité physique. Ces simples principes permettront de rééduquer le réflexe d’exonération. Deuxièmement, il faut augmenter le volume du contenu colique et stimuler la motricité colique. C’est le rôle des fibres alimentaires, qui ne sont pas absorbées et qui servent de «balast» au bol alimentaire en gardant une quantité suffisante d’eau. Elles sont présentes dans les fruits et les légumes, et surtout dans les céréales complètes ou semi-complètes, les légumes et les fruits secs.

Constipation: quand consulter? 
Certains signes imposent une consultation:

  • Une constipation d’apparition récente ou aggravée sans motif apparent.
  • Présence de sang dans les selles.
  • Amaigrissement soudain.
  • Perte d’appétit.
  • Fièvre.
  • Douleur abdominales inhabituelles.

Attention, l’arrêt complet du transit, ou occlusion intestinale, est une urgence:

  • Arrêt du passage des selles et des gaz.
  • Douleurs abdominales évoluant par poussées.
  • Nausées, vomissements.
Extrait de l’article “Les solutions pour en finir avec la constipation!” du magazine “Le Journal du Patient” N° 24
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires