A l’école avec des allergies - VivaSanté

A l’école avec des allergies

Dans une classe de 20 élèves ou plus, trois élèves en moyenne souffrent de l’une ou l’autre allergie. L’asbl Prévention des allergies et l’association flamande Allergienet se sont unies pour développer une campagne à l’échelle nationale, via le développement d’un site internet www.allergiealecole.be et la distribution de documentation aux écoles pour aider parents et enfants à mieux vivre ensemble l’allergie à l’école.

Les substances qui déclenchent le plus souvent des réactions allergiques (on appelle cela des allergènes) sont les pollens d’arbres ou de graminées, des aliments (comme les cacahuètes, l’œuf, les fruits à coque…), les poils d’animaux, les acariens et les moisissures.

En cas de réactions allergiques légères, on peut administrer des antihistaminiques et/ou des corticoïdes. Souvent, les élèves souffrant d’allergies et suivis médicalement ont de tels médicaments avec eux. En cas d’allergie sévère ou très sévère, l’administration rapide d’EpiPen est nécessaire ainsi que l’intervention de soins médicaux d’urgence (Samu 112).

Le docteur Elke De Wachter de l’UZ Brussel rappelle l’importance de sensibiliser le public aux allergies alimentaires, car celles-ci touchent en Europe 4 à 7% des enfants en âge de scolarité.
L’allergologue insiste également sur la nécessité de prévenir l’anaphylaxie, «une réaction allergique soudaine et sévère, qui peut entraîner la mort». En Belgique, l’Epipen, auto-injecteur d’adrénaline, reste l’élément-clé en cas de crise. Il est primordial «de faire savoir aux instituteurs, éducateurs ou directeurs qu’ils peuvent l’administrer», ajoute-t-elle.

Envie d’en savoir plus sur l’allergie à l’école et de participer à un concours avec votre classe?
Rendez-vous sur www.allergiealecole.be

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires