Acné: idées fausses et vraies solutions! - VivaSanté

Acné: idées fausses et vraies solutions!

A l’adolescence, on nous assurait que l’acné était juvénile et passerait après la puberté. Pourtant, trente ans plus tard, près d’une femme sur deux se plaint d’avoir des points noirs et des boutons. Heureusement, à tout âge, des solutions existent! Petit tour d’horizon des avancées, des idées reçues et des erreurs à ne pas commettre dans le traitement de l’acné.
Rencontre avec le Docteur Olivier Vanhooteghem, dermatologue à la Clinique Sainte-Elisabeth de Namur.

 

L’acné, une maladie de la peau en 4 temps…
L’acné est une dermatose localisée au niveau des follicules pilosébacés du visage, des épaules et du thorax. Elle se déclare en 4 temps:
– hyperséborrhée, c’est-à-dire un excès de sébum;
– hyperkératinisation: augmentation des cellules mortes, qui provoque un encombrement du canal pilosébacé et la formation du comédon ou point noir;
– développement d’une bactérie responsable de l’infection (Propionibacter acnés);
– formation de lésions inflammatoires.

A l’origine d’un bouton d’acné, il y a une glande sébacée, dont le rôle est de produire le sébum. Cette glande se met à produire trop de substance grasse, puis se bouche et les bactéries se multiplient à l’intérieur. Et un cercle vicieux s’installe: irritation, infection, inflammation.

Pas seulement les adolescents…
L’acné touche surtout les adolescents entre 12 et 18 ans; les premières lésions apparaissent en général chez les jeunes filles vers l’âge de 12-13 ans, un peu plus tardivement chez les garçons. L’évolution, même en l’absence de traitement, est spontanément favorable et l’acné guérit dans 90% des cas vers 18-20 ans.Mais l’acné peut s’installer à d’autres tranches d’âge. Dans ce type d’acné dite tardive, qui survient chez les femmes après 25 ans, les hormones sont en général le facteur déclenchant (mise en place d’un stérilet contenant des progestatifs, pose d’un implant sous la peau, changement de pilule…).Toute apparition d’acné après la mise en place d’une nouvelle contraception doit encourager à revoir son gynécologue.
A qui la faute?
La majorité des personnes qui présentent une acné n’ont aucun trouble hormonal. Une anomalie de sensibilité aux récepteurs de la peau aux androgènes est plus que probablement la cause de l’acné.Un certain nombre de facteurs favorisants ont cependant pu être identifiés: variations hormonales, stress, antécédents familiaux chez les parents ou les frères et soeurs. Il y a également de plus en plus d’acnés d’origine médicamenteuse (hormonothérapie, certaines vitamines à haute dose, immunomodulateurs,…)
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone