Automédication: se soigner en toute sécurité - VivaSanté

Automédication: se soigner en toute sécurité

This post is also available in: Néerlandais

Pour des problèmes aussi fréquents qu’un mal de tête, un rhume, de la fièvre ou des troubles digestifs, 80% des Belges n’hésitent pas à se soigner sans consulter.

Les règles à respecter pour une automédication responsable

–   1 seul symptôme à la fois,
1 seul principe actif: ne traiter que des petits problèmes simples, ne pas mélanger
les références et privilégier les médicaments avec un seul principe actif.
–   Ne pas prolonger un
traitement en automédication au-delà de 5 jours. Si au bout de 5 jours le
symptôme persiste, consulter votre médecin.
–   Se conformer strictement au
mode d’emploi du médicament, bien lire la notice avant toute utilisation.
–   Ne pas pratiquer l’automédication
chez le nourrisson, le jeune enfant, chez la femme enceinte ou allaitante.
–   Ne jamais conserver les
médicaments prescrits pour une utilisation ultérieure en automédication.
–   Préciser à son médecin tous
les médicaments pris en automédication, même les traitements à base de plantes.
–   Ne jamais superposer une
automédication à un traitement médical prescrit.
–   Respecter les conditions de
stockage
des médicaments: à l’abri de la chaleur, de la lumière, de l’humidité
et hors de portée des enfants.

Demandez conseil à votre pharmacien

Ses connaissances acquises et tenues à jour grâce à sa formation continue lui donnent la compétence d’un conseil éclairé. N’hésitez pas à poser vos questions à votre pharmacien. Il vous délivrera le médicament adapté à votre plainte, en vous donnant des informations exactes sur le dosage et les interactions éventuelles. Il vous conseillera de consulter un médecin si nécessaire.

Les médicaments pour les petits maux
de tous les jours

Une pharmacie familiale bien conçue est essentielle pour pratiquer une automédication responsable et pour soulager rapidement les petits maux de tous les jours. Votre médecin et votre pharmacien peuvent vous donner des conseils pour la personnaliser, en fonction de la
composition de votre famille (présence d’enfants, de personnes âgées, de malades chroniques):
–   un médicament contre la douleur et contre la fièvre (aspirine, paracétamol, ibuprofène,…), avec des dosages adaptés à chacun des membres de la famille;
–   un anti-diarrhéique (pour stopper la diarrhée), des probiotiques (pour soigner les intestins) et des sachets de solution de réhydratation, s’il y a un bébé dans la famille;
–   un antispasmodique en cas de douleurs digestives;
–   des pastilles contre le mal de gorge;
–   un désinfectant et des pansements;
–   un baume pour les contusions, les bleus;
–   une crème solaire et une crème apaisante et protectrice pour les brûlures superficielles et les coups de soleil;
–   une pommade contre les démangeaisons (piqûres d’insectes, allergie,…);
–   un thermomètre.
Extrait de l’article “Automédication: se soigner en toute sécurité” du magazine “Le Journal du Patient” N° 16.
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires