Comment pose-t-on le diagnostic de diabète? - VivaSanté

Comment pose-t-on le diagnostic de diabète?

Très simplement, par la constatation répétée d’un taux de sucre excessif dans le sang. Lorsque les valeurs sont limites, on peut réaliser un test complémentaire, au cours duquel on mesure à plusieurs reprises le taux de sucre dans le sang dans les 2 heures suivant l’ingestion d’une quantité importante de sucre.

Dois-je avoir peur du diabète?
Le diabète est une maladie sérieuse qui, lorsqu’elle est mal traitée, donne de nombreuses complications, certaines handicapantes, d’autres potentiellement mortelles. Par contre, un diabète bien traité n’entraînera que peu de complications. La réponse est donc non, si le traitement est bien suivi et que les habitudes de vie ont été adaptées.

Qui devrait vérifier s’il ne souffre pas de diabète?
Le diabète peut se développer de manière inaperçue pendant plusieurs années.
C’est pourquoi il est conseillé de le dépister chez:
– les personnes de plus de 45 ans,
– celles qui sont en surpoids ou obèses, surtout si leur embonpoint est abdominal,
– celles qui ont des personnes diabétiques dans leur famille proche,
– les personnes à risque cardiovasculaire élevé, parce qu’elles fument, ont trop de cholestérol ou sont hypertendues,
– celles qui présentent des antécédents de diabète de grossesse,
– et bien sûr les personnes qui ont déjà souffert d’un incident cardiaque ou cérébral (AVC).
Le dépistage se fait par une simple prise de sang.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone