De plus en plus d'IST diagnostiquées - VivaSanté

De plus en plus d’IST diagnostiquées

This post is also available in: Néerlandais

En 2014, les diagnostics d’infections sexuellement transmissibles
(IST) ont continué à augmenter dans les trois Régions du pays. Pour l’ISP, cette
progression s’explique par le nombre toujours plus élevé de tests de dépistage réalisés.


La chlamydia est l’IST la plus fréquemment diagnostiquée en Belgique.
Les femmes sont d’avantages concernées, et celles entre 20 et 24 ans sont les plus
durement touchées. 
Non traitée, la chlamydia peut être à l’origine de problèmes
de fertilité chez la femme. Au niveau national, la gonorrhée est deux fois plus
diagnostiquée chez les hommes que chez les femmes, et les hommes entre 20 et 39
ans sont les plus touchés. La syphilis également est nettement plus diagnostiquée
chez les hommes que chez les femmes.
Ces trois IST peuvent être guéries et répondent bien aux traitements
actuellement disponibles.
La contamination par une IST est principalement liée à certains
comportements à risque, tels que les relations sexuelles sans préservatif, avoir
deux ou plusieurs partenaires sexuels ou encore participer à des activités sexuelles
en groupe.
L’utilisation du préservatif (masculin et féminin) et du lubrifiant
à base d’eau est essentielle pour se protéger et protéger son/sa/ses partenaire(s),
sans oublier le recours régulier à un test de dépistage des IST et le traitement
de celles-ci en cas d’infection.

Extrait dossier Actua dans Le Journal du Patient” N° 26

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires