Déclarez la guerre aux puces at aux tiques! - VivaSanté

Déclarez la guerre aux puces at aux tiques!

This post is also available in: Néerlandais

L’arrivée du printemps et des températures plus douces signe le retour des puces et des tiques. En plus d’abîmer la peau de votre animal, ces parasites très indésirables peuvent également lui transmettre certaines maladies.


Qu’est-ce qu’une puce?

Les puces sont des insectes bruns sans ailes, de quelques millimètres, qui possèdent la propriété de pouvoir se faufiler entre les poils des chiens et des chats et de sauter jusqu’à trente fois leur longueur. Elles vivent une grande partie du temps cachées dans le pelage de nos compagnons et se nourrissent de leur sang. Après avoir digéré le sang, les puces laissent de petites crottes noirâtres en forme de virgule dans le pelage. L’observation de ces grains noirs est caractéristique de la présence de puces sur votre animal.

Outre le fait d’induire des démangeaisons souvent à l’origine de l’apparition de croûtes sur la peau et parfois d’un phénomène allergique généralisé (cette allergie se traduit généralement par des rougeurs et des boutons sous le ventre et derrière les cuisses, une perte de poils et de violentes démangeaisons sur la croupe, ainsi qu’autour de la queue), les puces sont également porteuses de larves de vers intestinaux que votre chien ou chat peut avaler en léchant son pelage parasité par les insectes. Il est dès lors indispensable de vermifuger tout animal porteur de puces.

95% de la population de puces sont constitués de stades immatures (œufs, larves, nymphes) qui ne sont pas visibles à l’œil nu.

Où mon animal de compagnie peut-il attraper des puces?
Les puces sont des animaux qui se multiplient très vite. Il suffit par exemple, qu’en se promenant à l’extérieur, votre chien ramène une seule puce à la maison, pour que celle-ci provoque une véritable infestation de l’habitat et de l’animal. Elles se cachent et pondent préférentiellement dans les tissus: panier, coussins, canapés, lits… D’où la facilité avec laquelle votre compagnon peut être réinfesté alors que l’on croyait l’avoir débarrassé de ces parasites.

Qu’est-ce qu’une tique?
Les tiques sont des parasites de la famille des acariens. Ils se fixent sur la peau de l’animal, pompent son sang pendant 2 ou 3 jours, puis se laissent tomber au sol. On les trouve généralement autour des oreilles ou du cou, mais elles peuvent aussi envahir l’ensemble du corps et également se fixer entre les doigts. Il existe de nombreuses tiques différentes qui vivent dans différentes régions du monde. Elles provoquent toutes des démangeaisons cutanées, suite à l’injection de leur salive irritante.

Certaines contiennent en outre une toxine capable de provoquer une paralysie de l’animal, réversible après retrait de la tique. Enfin, certaines tiques transmettent des maladies dont la maladie de Lyme (également transmissible à l’humain), la piroplasmose, l’erlichiose et l’hémobartonellose. Toutes ces maladies sont dangereuses pour la santé de votre animal : c’est pourquoi chaque tique présente doit être ôtée dans les plus brefs délais.

Les tiques sont plus dangereuses pour les maladies mortelles qu’elles peuvent transmettre que par la quantité de sang qu’elles pompent à l’animal. La prévention contre ces parasites est donc primordiale pour la santé de votre compagnon.

Le saviez-vous?
Si on laisse la tête d’une tique dans la peau de l’animal en essayant de la retirer en tirant dessus, le corps ne repousse pas. En revanche, il se forme un petit kyste qui mettra plusieurs semaines à se résorber et qui peut s’infecter. Pour retirer une tique, il existe des pinces spéciales permettant de retirer le parasite dans son ensemble en effectuant un mouvement de rotation.????

Où mon chien ou mon chat peut-il attraper des tiques?
Les tiques se multiplient à des températures comprises entre 0°C et 20°C. On les trouve ainsi plus fréquemment au printemps et à l’automne, quand il fait à la fois frais et humide. Les tiques logent plutôt dans les hautes herbes, les buissons, les broussailles ou les haies qui bordent les jardins. Lorsque le chien se frotte aux branchages, la tique se laisse tomber sur lui et s’accroche aux poils, avant de le mordre. Il faut donc être particulièrement vigilant lors des promenades à la campagne pendant ces périodes. ?

La meilleure des armes contre les puces et les tiques et donc les maladies qu’elles peuvent transmettre reste la prévention!

Traitez votre animal contre les puces et les tiques
Le traitement contre les puces et tiques repose sur l’application d’un insecticide à action rapide et/ou d’un insecticide dont la rémanence est longue. Il existe un large choix d’antiparasitaires, sous de nombreuses formes (shampooings, spray, comprimés, pipettes). Respectez les conseils d’application de votre pharmacien ou vétérinaire, et n’appliquez jamais un produit destiné à votre chien sur votre chat!

Traiter l’animal ne suffit pas! Il est indispensable de traiter les autres animaux et l’habitat, c’est-à-dire la niche, la couchette mais également la voiture, les coussins, les sols, la literie, la maison. Et laissez votre animal circuler dans votre habitation, pour y disperser le produit..

Idéalement, le traitement doit être administré à l’animal tous les mois et pendant toute l’année.

N’oubliez pas l’environnement
L’aspirateur doit être passé avant l’utilisation des insecticides ; les literies, coussins, paniers, couvertures doivent quant à eux être passés à la machine à laver (à 60°C). La vapeur est très efficace pour combattre les cocons.
– Sprays: les aérosols insecticides sont réservés aux zones difficiles d’accès sous les meubles, coussins, plinthes…
– Foggers: ils diffusent simultanément dans une ou plusieurs pièces. Ils doivent être utilisés portes et fenêtres fermées pendant deux à quatre heures, en l’absence des animaux et des humains, et même de toute nourriture. Les aquariums doivent être couverts. Il faut bien aérer la pièce au retour, car ils sont très toxiques (attention à l’alimentation présente dans les lieux traités).

J’ai traité mon animal, mais je trouve encore des puces?
– N’avez-vous pas oublié de traiter un petit coin? Les animaux domestiques se déplacent dans toute la maison. Ceci signifie qu’aucun recoin ne peut être oublié dans l’environnement pour combattre la présence des puces.
– N’isolez pas votre animal dans une pièce; bien au contraire, quand il est traité, faites le circuler afin qu’il disperse ses squames imprégnées de produits traitants.
– Avez-vous bien traité tous les animaux?
– Avez-vous appliqué correctement le produit et au bon dosage?
– Quand l’animal est souvent à l’extérieur, il peut «ramasser» de «nouvelles puces» dans la nature. Les sources de réinfestation sont soit de nouvelles puces émergeant des cocons, soit venant de l’extérieur (jardin…).

Dois-je lutter contre les puces toute l’année?
Vous devez être sur vos gardes toute l’année. Pendant l’hiver, les puces préfèrent la chaleur de nos maisons. La possibilité d’une infestation par les puces est fortement réduite lorsqu’on lutte contre les puces pendant toute l’année. Il vaut mieux prévenir que guérir!

Prudence!
– Faites bien la différence entre les produits destinés à traiter l’animal et ceux destinés à traiter l’environnement.
– Utilisez des produits spécifiques aux chiens et aux chats.
– Redoublez d’attention pour le chiot ou chaton, la chienne ou chatte gestante ou allaitante: tous les produits ne leur conviennent pas.
– Pour les colliers antiparasitaires, la bonne taille est celle du passage de deux doigts entre le collier et le cou pour éviter tout risque d’étranglement.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone