Euromelanoma 2015 Non au report de consultation! - VivaSanté

Euromelanoma 2015 Non au report de consultation!

Euromelanoma 2015
Non au report de consultation!

Le message que Euromelanoma veut faire passer au plus grand nombre à travers sa récente campagne de presse est clair: «N’attendez pas, faites vérifier votre peau. Cela peut vous sauver la vie».

Les cancers de la peau augmentent en incidence de 13%/an, avec environ 30.000 cas par an, carcinomes basocellulaires inclus. Ce qui signifie aussi que 1 Belge sur 5 va développer un cancer de la peau dans sa vie; à titre indicatif, 2.500 cas de mélanome ont été diagnostiqués dans notre pays en 2012. Pire, 300 à 350 Belges décèdent d’un mélanome chaque année, le plus souvent parce que le diagnostic a été tardif, et malgré l’efficacité de traitements récemment mis sur le marché. On ne reviendra pas sur l’épidémiologie mondiale du mélanome si ce n’est pour rappeler que l’âge moyen du diagnostic du mélanome se situe entre 40 et 60 ans et que le traitement chirurgical à un stade précoce donne un excellent taux de survie: au-delà de 90% après 5 ans dans notre pays.

Une enquête qui questionne
Effectuée dans 28 pays européens, la Delay Survey 2015 qui a interviewé 1.348 dermatologues qui examinent en moyenne 4.975 patients par an, a montré que 863 consultations sont liées aux cancers de la peau. En Belgique, ce sont 100 dermatologues qui ont répondu au même questionnaire. Ils arrivent à la conclusion que 41% des décès dus aux cancers de la peau pourraient être évités et évaluent à près de 50% le nombre de patients qui pourraient être traités avec succès s’ils ne reportaient pas leur consultation.

Plus de 40% des patients belges reportent en effet cette consultation entre 3 et 6 mois après avoir repéré les premiers signes d’un possible cancer de la peau. Les raisons les plus importantes pour retarder le rendez-vous étant le: ‘wait and see’ (cela guérira peut-être sans traitement), le fait d’être ‘trop occupé’, la peur du diagnostic et le déni du risque, ainsi que, très curieusement, le souhait de ne pas faire ‘perdre’ de temps à son médecin. Conditions auxquelles le Dr Nathalie Rooseleer (Clabecq), qui commentait l’enquête, ajoutait l’ignorance des signes et de la dangerosité de ces cancers, le sexe masculin, le jeune âge (< 50 ans) et la localisation en zone couverte ou en zone plantaire.

Euromelanoma 2015
«C’est dans ces conditions que s’est ouverte la campagne Euromelanoma 2015 qui se déroulera simultanément dans 33 pays, afin de diminuer le délai qui mène à la consultation», signale le Dr Maselis (Tirlemont), président d’Euromelanoma Belgique, rappelant les 5 objectifs fixés à cet effet:
– augmenter l’information (signes, incidence, gravité potentielle, traitement précoce),
– diminuer la peur et le déni,
– augmenter l’auto-examen,
– augmenter les dépistages,
– diminuer les délais de rendez-vous (diagnostic et traitement).

Toutes les informations relatives à la campagne peuvent se retrouver à l’adresse www.euromelanoma.org. L’organisation européenne organise une semaine de dépistages gratuits du 4 au 8 mai (rendez-vous sur le site pour plus d’informations) tandis que des brochures explicatives seront distribuées dans plusieurs gares du pays le 4 mai afin de conscientiser le grand public à l’importance d’un diagnostic précoce et d’un auto-examen régulier, rapide et facile de la peau. Ce type de campagne a convaincu de nombreux pays où les autorités étaient sceptiques (les Pays-Bas par exemple), notamment parce que là où des campagnes ont été mises sur pied, le nombre de mélanomes stagne ou diminue chez les jeunes adultes.

Le saviez-vous?
– La loi sur les bancs solaires est mal appliquée en Belgique et pas assez contrôlée: il existe en effet ± 4.000 centres de bronzage en Belgique dont 58 ont été contrôlés en 2014. Moins de 10 respectaient la législation…
– 30% des belges présentent des taux insuffisants de vitamine D. Or, après 15 à 20 minutes d’exposition aux UVB, la production de vitamine D s’arrête par manque de précurseurs. Exposer 5% de la peau, pendant 30 minutes par jour au soleil serait suffisant pour assurer une production de vitamine D adéquate.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires