J’ai des boutons, je fais quoi? - VivaSanté

J’ai des boutons, je fais quoi?

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions contre les imperfections cutanées et l’acné. La prise en charge doit être aussi rapide que possible, pour éviter la formation de cicatrices durables.

Plus l’acné s’installe, plus les risques d’en conserver des traces sont importants. Le meilleur moyen de retrouver une peau nette est donc de traiter dès l’apparition des premières lésions et de consulter un médecin qui vous prescrira un traitement adapté, en fonction de la forme et de la sévérité de l’acné.

En parallèle, il est indispensable d’utiliser des soins dermocosmétiques spécifiques. Parmi la panoplie de soins «anti-boutons», quels sont les indispensables, pour les faire disparaître, les camoufler et retrouver une belle peau?

Geste numéro 1: nettoyez!
Débarrassez votre peau de la sueur et des impuretés pouvant obstruer les pores et favoriser les boutons.
Contre acné et points noirs, lavez votre visage délicatement (sans frotter) deux fois par jour, matin et soir, non pas avec du savon, mais avec un lait ou un gel nettoyant doux, non parfumé, spécial pour peau à tendance acnéique.

Rincez bien si le produit lavant utilisé le nécessite, et ensuite, séchez soigneusement votre visage, sans l’agresser en frottant, mais en tapotant votre peau par petites touches. S’il s’agit d’un produit qui ne se rince pas, essuyez-le délicatement avec du coton. Nouvelle génération de soins nettoyants: les eaux nettoyantes: des eaux sans rinçage pour nettoyer et démaquiller la peau (visage et yeux); le geste est efficace, pratique et ultra-rapide.

Geste numéro 2: un soin traitant adapté
Après un nettoyage en douceur, appliquez un soin traitant adapté. Les laboratoires de dermocosmétique proposent plusieurs spécialités qui permettent une régulation de la séborrhée et peuvent servir de traitement d’appoint. Mais choisissez le bon soin, il doit porter la mention non comédogène!

L’exfoliation: une seule fois par semaine
L’exfoliation est nécessaire pour débarrasser l’épiderme des cellules mortes et des impuretés. Mais n’en abusez pas, au risque d’agresser la peau et de favoriser les rougeurs. Pas d’exfoliation plus d’une fois par semaine, en choisissant, là encore, un produit non comédogène. Une fois par semaine, la pose d’un masque spécifique (désincrustant) permet de purifier la peau.

Maquillage et camouflage
Choisissez des produits de maquillage «non comédogènes» et évitez ceux qui sont trop gras ou trop épais. Il ne faut pas étouffer la peau sous une épaisse couche de maquillage qui risque de boucher les pores! Utilisez un fond de teint fluide ou une poudre compacte destinés à masquer les imperfections cutanées.

Très riches en pigments, ils sont particulièrement couvrants et certains lissent également les reliefs. Et pour masquer les boutons rouges, utilisez un correcteur de couleur verte, toujours non comédogène. Pour vous aider dans votre choix de soins, demandez conseil à votre pharmacien. Démaquillez-vous parfaitement chaque soir avant de vous coucher.

«Les cosmétiques contribuent au succès des traitements anti-acnéiques, en assurant une hygiène optimale, en compensant l’irritation et la sécheresse induites par les médicaments et en permettant un maquillage et une photoprotection adaptés. Les produits les plus modernes peuvent directement contribuer à l’obtention d’un bénéfice thérapeutique, seuls ou en accompagnement des médicaments», explique D. Guerrero, dermatologue.

Conseils de base
Ne pas utiliser de savons dégraissants (comme le savon de Marseille)
Ils stimulent la sécrétion de sébum et favorisent l’apparition ou l’aggravation de l’acné.

– Pas de lavages agressifs ou trop fréquents
Un lavage biquotidien avec un gel nettoyant spécifique ou un pain dermatologique est idéal. Ne pas frotter pour éviter l’irritation.

– Ne pas appliquer trop souvent d’antiseptiques en lotion ou en gel

Un déséquilibre de la flore bactérienne cutanée favorisera le développement des bactéries pathogènes. De plus, un contact fréquent avec certains produits peut entraîner un eczéma.

– Ne pas manipuler ses boutons
Il y a un risque de surinfection bactérienne et un bouton éclaté laisse la place à une cicatrice.

– Attention au maquillage!
Certains produits de maquillage favorisent parfois la formation des boutons et points noirs. N’utilisez que des maquillages non comédogènes, vendus en pharmacie!

Des soins pour accompagner les traitements anti-acnéiques prescrits par le médecin
Les médicaments à base d’isotrétinoïne sont indiqués, uniquement sur ordonnance, dans le traitement des acnés sévères. Un des effets indésirables de l’isotrétinoïne est la sécheresse de la peau et des muqueuses. Ainsi, dans 80% des cas, les patients souffrent de gercement des lèvres, de sécheresse et d’irritation de la peau, de démangeaisons et de saignements de nez. Il existe des soins dermocosmétiques pour soulager ces effets indésirables.

 

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone