La dépression chez les jeunes, pas anodine. - VivaSanté

La dépression chez les jeunes, pas anodine.

This post is also available in: Néerlandais

Souvent mal diagnostiquée, la dépression chez les jeunes!

On estime que de 5 à 7% des adolescents connaissent un épisode dépressif majeur (EDM). Les filles sont deux fois plus touchées que les garçons par ces dépressions qui, dans les deux tiers des cas, ne sont pas médicalement soignées.
Le risque? Voir se développer des troubles du caractère, des échecs scolaires, des dépendances, des conduites suicidaires: dans les 3 ans qui suivent le diagnostic d’EDM, 70% des jeunes font une tentative de suicide.

 

Non traitée, la dépression peut, aussi, devenir récurrente et chronique à l’âge adulte. Elle se présente alors sous une forme plus sévère et plus invalidante.
Pourtant, la dépression reste peu diagnostiquée pendant l’adolescence. Et pour cause: les symptômes sont peu spécifiques et peuvent faire penser à bien d’autres problèmes moins graves.

 

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone