La toux: un mal d’hiver? - VivaSanté

La toux: un mal d’hiver?

This post is also available in: Néerlandais

Dehors, le thermomètre ne cesse de chuter,
et les infections hivernales sont de retour! Une vilaine toux vient vous
rappeler que vous n’aimez pas les grands froids… Mais avant de se ruer sur le
premier sirop, mieux vaut connaître la nature de sa toux. Sèche ou grasse… à
chaque toux son traitement!

Pourquoi je tousse?
La toux est un moyen développé par le corps
humain pour tenter de se débarrasser d’une substance qui irrite les voies
aériennes supérieures, la gorge ou les poumons. C’est un réflexe naturel et
sain qui aide le corps à se protéger.

Une toux peut être provoquée par des
substances comme le tabac, le pollen ou certains médicaments qui irritent les
voies aériennes supérieures. De petites maladies, comme les troubles ORL
(rhume, otite…) peuvent également la déclencher.

On soigne son nez!
Très souvent, la toux trouve son
origine dans les sécrétions nasales qui, plutôt que d’être évacuées en se
mouchant, refluent dans la gorge. Ainsi, si vous toussez et avez le
nez bouché, commencez par soigner votre nez à l’aider d’un décongestionnant
nasal ou de sérum physiologique.
Des antitussifs contre la toux sèche
Sèche ou grasse… chaque toux est différente
et nécessite son propre traitement. La toux sèche peut correspondre à une
irritation de la gorge. Inflammatoire, aiguë et sans sécrétions, elle est
souvent douloureuse. Particulièrement gênante la nuit, elle peut être stoppée
par des médicaments antitussifs. Ceux-ci agissent directement sur le centre de
la toux qui se trouve dans le cerveau.

Sous forme de sirop, pastilles, tisanes,
gélules, certaines plantes (thym, coquelicot, bouillon blanc, mauve, coquelicot…)
sont adoucissantes et calmantes. N’hésitez pas à demander conseil à votre
médecin ou votre pharmacien.

Des fluidifiants contre la toux grasse
A l’opposé de la toux sèche, la toux grasse
est productive et utile; elle sert à l’évacuation des sécrétions (glaires,
crachats), qui encombrent les voies respiratoires. Plutôt que de la calmer, il
est préférable de la favoriser en facilitant l’expulsion des
sécrétions grâce à des médicaments fluidifiants, encore nommés
mucolytiques (carbocystéine, acétylcystéine, bromhexine).

Il s’agit de poudres
à délayer, de sirops ou de comprimés qui contribuent à la fluidification du
mucus bronchique ou nasal. Un seul impératif: les fluidifiants ne seront jamais
pris le soir, ceci afin de ne pas perturber le sommeil davantage. Des tisanes
ou des sirops au thym, plantain lancéolé, eucalyptus peuvent également apporter
une solution naturelle à la toux grasse.

Quand consulter?
En général, la toux disparaît en
quelques jours. Mais attention, certains signes doivent vous mettre sur le
chemin de votre médecin:
– votre toux persiste plus de
deux semaines ou s’aggrave;
– d’autres symptômes sont
associés à votre toux: de la fièvre, des maux de tête, des crachats avec du sang ou une éruption cutanée;
– la présence d’une toux
persistante (chronique) due au tabagisme ou à différentes maladies comme l’asthme,
une bronchite chronique ou du reflux gastro-œsophagien;
– vous respirez difficilement.
Le saviez-vous?
La prise d’un médicament contre la
toux n’est pas recommandée pour les enfants ayant moins de 6 ans. Demandez
conseil à votre médecin à propos de la toux de votre enfant.
Conseils simples pour soulager la
toux
– Boire beaucoup d’eau et
des tisanes dans lesquelles vous aurez ajouté du miel.
– Dormir la tête surélevée.
– Nettoyer aussi souvent que
nécessaire le nez avec du sérum physiologique.
– Humidifier l’air ambiant.
– Aérer les pièces quelle
que soit la saison! Eviter les ambiances confinées sans aération!
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires