Les jeunes et Internet, quels risques? (partie 1) - VivaSanté

Les jeunes et Internet, quels risques? (partie 1)

À l’heure actuelle, Internet est indissociable de la vie des jeunes. Ce qui est une bonne chose eu égard aux énormes possibilités qu’il offre sur le plan des contacts sociaux et de la source quasi inépuisable d’informations qu’il représente pour l’école, les loisirs, les études et le travail.

Mais Internet peut également représenter une importante pression sociale: pour vraiment faire partie du groupe, il faut être en ligne. La plupart des jeunes arrivent à gérer correctement cette pression. Mais pour certains d’entre eux, il peut parfois être difficile de trouver un équilibre entre le monde en ligne et hors ligne et de résister aux risques qui sont liés à l’usage (trop important ou inadapté) de l’Internet.

Un entretien avec Heidi Vandebosch (département des sciences de la communication, université d’Anvers) et Huub Boonen (psychologue clinique, CAD Limbourg), spécialisés respectivement dans le cyberharcèlement et l’utilisation compulsive d’Internet (aussi appelée dépendance à Internet).

Toujours plus jeune

Il ressort d’une grande étude européenne relative à l’usage d’Internet chez les jeunes vu au travers de l’expérience de leurs parents, que les jeunes se connectent très tôt à l’Internet, et que l’âge de la première connexion baisse de plus en plus. En Flandre, l’âge moyen de l’internaute débutant est de neuf ans.
L’utilisation d’Internet chez les jeunes évolue en fonction de l’âge et des besoins spécifiques, comme l’explique Heidi Vandebosch: “Les jeunes enfants surferont essentiellement sur des sites pour trouver des jeux. Avec les petits films, c’est souvent pour eux la première étape dans le monde de l’Internet. À l’école primaire, l’Internet est utilisé pour des sujets relatifs à l’école, comme la recherche d’informations. À partir de l’école secondaire, les contacts sociaux sont très importants. La catégorie des 12-15 ans considère Internet comme un moyen de rester en contact avec leurs amis, qui occupent une place centrale dans leur vie. En même temps, Internet leur donne aussi la possibilité de se présenter à d’autres d’une façon cool. À partir de 16 ans, enfin, le regard que l’on porte sur le monde est plus large et les jeunes commencent à présenter un certain intérêt pour les sites d’informations.”
L’aisance à utiliser Internet augmente avec la fréquence d’utilisation. De jeunes enfants savent par exemple comment créer un profil sur un site de réseau social, mais pas comment le sécuriser afin de protéger leur vie privée. Les garçons sont en général plus intéressés par le gaming, alors que les filles passent plus de temps à entretenir leurs contacts sociaux.
Pas sans risque

L’utilisation d’Internet entraîne également certains risques pour le jeune utilisateur. Tout d’abord, il y a les risques liés au contenu, et aux contacts non désirés avec des sites Internet racistes ou des images pornographiques. Ensuite, on parle de risque de contact quand, par exemple, un pédophile cherche à entrer en contact en ligne avec des jeunes fragiles. Le risque comportemental signifie que les jeunes jouent un rôle actif dans l’apparition de ce risque. C’est ce que l’on voit par exemple dans le cyberharcèlement ou la promotion d’un certain style de vie (malsain) (les sites Internet faisant l’apologie de l’anorexie par exemple).Certains de ces risques peuvent avoir une influence négative sur le bien-être ou la santé mentale. Alors que des contacts avec des images à caractère sexuel ne semblent pas avoir un trop grand impact sur les jeunes, le cyberharcèlement ou la dépendance à l’Internet semble avoir un impact beaucoup plus important.

Dr Johan De Neve,
d’après une interview de Heidi Vandebosch (Université d’Anvers)

et de Huub Boonen (CAD Limbourg)

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone