L’huile de poisson bonne pour la fonction musculaire chez les femmes - VivaSanté

L’huile de poisson bonne pour la fonction musculaire chez les femmes

This post is also available in: Néerlandais

La fonction musculaire chez les femmes plus âgées peut-elle être améliorée par une supplémentation en oméga-3? C’est ce que cette petite étude britannique sous-entend avec de nombreux bénéfices importants comme la réduction du nombre de chutes et une meilleure qualité de vie.

Les conclusions présentées dans l’American Journal of Clinical Nutrition montrent chez les femmes plus âgées des augmentations accrues de la fonction musculaire lorsque la supplémentation de 3g d’huile de poisson est combinée à des exercices de résistance.

Cette étude a été menée par des chercheurs des universités de Glasgow et Aberdeen auprès de 10 femmes et 13 hommes, âgés en moyenne de 71 ans.

Ils ont mesuré la taille du muscle et le rapport de la fonction et de la force musculaire ainsi que la capacité des muscles (force produite par rapport à la taille du muscle) avant et après un programme de 18 semaines destiné à augmenter leur résistance musculaire.

Les résultats sont les suivants:

  • On constate chez l’ensemble des participants une augmentation du volume des muscles ainsi qu’une amélioration de leur fonction et de la qualité de ceux-ci.
  • Aucun changement n’a été constaté dans les mesures musculaires chez les hommes sous supplémentation en huile de poisson.
  • La supplémentation en huile de poisson a entraîné chez les femmes un accroissement de la fonction musculaire par rapport à celles qui avaient reçu une huile placebo. Cependant, aucun changement n’a été observé concernant leur taille.
  • On a constaté 16% de moyenne de force musculaire en plus chez les femmes sous placebo.
  • Mais on a constaté 34% de moyenne de force supplémentaire chez les femmes lors de la combinaison d’une supplémentation en huile de poisson et de l’exercice physique augmentant la résistance musculaire.
  • Cependant, cet accroissement de la fonction musculaire chez les femmes supplémentées est totalement indépendant de la taille musculaire. Ce n’est que la qualité du muscle qui change et qui s’optimise.

Ces résultats pourraient-ils influer sur la prévention de la sarcopénie?

Ces résultats pourraient après des recherches plus larges nous amener à prendre de nouvelles directives dans l’aide à la nutrition chez la personne âgée.

Le risque de sarcopénie (diminution de la masse et de la force musculaire, associées à une baisse des performances physiques), bien que phénomène naturel en corrélation avec l’âge, diminuerait lors d’une supplémentation en huile de poisson.

Le rôle principal des muscles est de conserver leurs propriétés de fonctionnement le plus longtemps possible afin de maintenir toutes les activités journalières.

Malgré tout, le vieillissement normal voit les capacités musculaires diminuer.

Sans précautions anticipatives, la sarcopénie peut mener les personnes âgées à un abandon progressif des activités journalières ainsi qu’à la perte de leur indépendance et de leur autonomie.

«Il est donc crucial de développer des traitements efficaces contre la perte de la fonction musculaire liée à l’âge», écrivent les chercheurs dans leur communiqué.

Il reste maintenant à déterminer pourquoi les hommes ne réagissent pas de la même manière que les femmes face aux bénéfices musculaires d’une supplémentation en huile de poisson.

En conclusion, le bénéfice chez les femmes reste particulièrement appréciable, d’autant que les femmes ont tendance à vivre environ 4 années de plus que les hommes…

Source: Communiqué Université de Glasgow et The American Journal of Clinical Nutrition Nov, 2016 doi:10.14814/phy2.12834 Sex-differences in the effect of fish oil supplementation on the adaptive response to resistance exercise training in older people: a randomized control trial
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires