Mon enfant louche-t-il? - VivaSanté

Mon enfant louche-t-il?

This post is also available in: Néerlandais

C’est un défaut de parallélisme des deux yeux, qui peuvent converger (le plus fréquent), diverger ou encore ne pas être à la même hauteur. Une loucherie intermittente est courante pendant les premières semaines de vie, mais il faut consulter un ophtalmologue lorsque les symptômes sont constants ou si l’intermittence persiste après l’âge de 6 mois.

Le grand risque du strabisme est que l’enfant prenne l’habitude de n’utiliser que l’un de ses yeux. Le cerveau n’apprenant à traiter que les informations venant d’un œil, rapidement, l’autre, d’inactif va devenir amblyope; si l’on n’intervient pas précocement, cette baisse de vision devient irréversible (ce que l’on appelle l’amblyopie). Le risque est d’autant plus important que le trouble s’est installé tôt au cours de la période critique de maturation du cerveau, c’est-à-dire avant l’âge de deux ans. En bref, plus le strabisme apparaît tôt et est traité tardivement, plus l’atteinte de la vision risque d’être importante.

Comment corriger le strabisme? 
Le but du traitement est avant tout de faire travailler les deux yeux, pour restaurer une vision binoculaire. Pour cela, on fait généralement porter au bébé des lunettes. Le cache, total ou partiel, est nécessaire pour contraindre l’œil paresseux à travailler afin d’éviter l’amblyopie. Les parents ont un rôle très important à jouer pour faire respecter l’occlusion déterminée selon le planning qu’aura prescrit l’ophtalmologue. Plus vite le traitement de correction est mis en place, meilleurs seront les résultats.

Chez certains enfants, le traitement sera complété par une intervention chirurgicale, pour corriger le défaut de parallélisme. Celui-ci est dû à un déséquilibre de la force musculaire des muscles des yeux. Le chirurgien agira sur les muscles extra-oculaires et non à l’intérieur de l’œil.

Parfois, plusieurs interventions sont nécessaires. La chirurgie corrige le strabisme en une séance dans environ 80% des cas. Dans le stabisme précoce, il est important d’opérer les enfants le plus tôt possible.

Quel que soit le traitement appliqué et sa réussite, une surveillance régulière reste nécessaire, car le strabisme peut se reproduire progressivement à tout moment. Cependant, la découverte de cette anomalie chez son bébé ne doit pas entraîner d’affolement. Si un traitement précoce est mis rapidement en place, le strabisme n’entraînera le plus souvent aucun préjudice esthétique ou fonctionnel.




Extrait de l’article “Gardez l’œil sur la vue de votre enfant!” du magazine “Le Journal du Patient” N° 24

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires