Plus d'un Belge sur trois confronté à l'éjaculation précoce - VivaSanté

Plus d’un Belge sur trois confronté à l’éjaculation précoce

35% des Belges sont touchés par l’éjaculation précoce, et 7 sur 10 ont déjà eu un rapport trop court à leur goût. L’éjaculation prématurée est le trouble sexuel n°1 dans notre pays.


L’éjaculation précoce touche 35% des Belges
. Ce chiffre ressort d’une enquête menée par l’institut de sondage IPSOS (1). Le problème d’éjaculation précoce est celui qui est le plus souvent éprouvé, devant les problèmes de désirs (25% des Belges), les troubles de l’érection (23%) ou l’absence d’éjaculation (12%). Dans 22% des cas, ce trouble sexuel peut même conduire à l’infidélité.

Ces troubles ont des répercussions sur les hommes. Le premier des impacts néfastes éprouvés par les hommes souffrant d’éjaculation précoce sur leur vie de couple est la perte de confiance en soi (dans 75% des cas). Suivent le sentiment de ne pas pouvoir procurer de bien-être à sa partenaire (dans 69% des cas) et la perte du plaisir sexuel (dans 65% des cas).

L’enquête révèle également que trois Belges sur quatre estiment que leur vie sexuelle pourrait être améliorée. En outre, 80% des sondés considèrent qu’il est important d’avoir une vie sexuelle de qualité.

Une majorité des hommes souhaiteraient d’ailleurs pouvoir retarder leur éjaculation (56%), et 8 hommes sur 10 se disent prêts à prendre un médicament si leur médecin généraliste le leur prescrivait. Il n’existe actuellement pas de traitement en Belgique contre ce trouble sexuel. Paradoxalement, et malgré ce constat, seul un quart des hommes qui souffrent d’éjaculation précoce s’informent sur les solutions à apporter à ce trouble.

 (1) L’enquête a été menée en Belgique par IPSOS auprès d’un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population résidente, âgées entre 18 et 70 ans. Le déroulement de l’enquête a garanti une répartition optimale des sondés en fonction de leur sexe, âge, régime linguistique, niveau d’éducation et situation professionnelle.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone