Protéger nos yeux pour y voir plus clair… - VivaSanté

Protéger nos yeux pour y voir plus clair…

Pour bien voir, il faut… bien manger! Car le contenu de notre assiette a une influence directe sur la santé de nos yeux! Mais connaissez-vous les vitamines ou aliments qui contribuent à l’équilibre de la santé oculaire?


Voir mieux, plus longtemps

Vos yeux ont besoin d’un apport nutritionnel et vitaminique spécifique pour rester en bonne santé tout au long de la vie. Tout comme les autres organes, les yeux vieillissent et sont alors plus souvent sujets à des troubles.

La prise en charge des troubles ou maladies de l’œil passe bien entendu par une meilleure connaissance des facteurs favorisant leur survenue. Soleil, tabac et mauvaise alimentation sont les grands ennemis de nos yeux!

Une approche nutritionnelle

Actuellement, pour garder vos yeux en pleine forme, la piste nutritionnelle est très prometteuse. De nombreuses études ont en effet montré qu’en augmentant les apports en vitamines, antioxydants et oméga-3, au-delà des quantités apportées par l’alimentation, il est possible de ralentir ou de stabiliser l’évolution du vieillissement de l’œil.

Néanmoins, même s’il existe aujourd’hui de nombreux compléments alimentaires adaptés, la qualité de votre alimentation reste essentielle.

Pour lutter contre le vieillissement oculaire, le rôle de certains nutriments comme la lutéine, les oméga-3 et les antioxydants est important.

Des oméga-3 pour nourrir nos yeux
Des études récentes suggèrent l’intérêt nutritionnel des oméga-3, et tout particulièrement de l’acide docosahexaénoïque (DHA) qu’ils contiennent. En effet, le DHA protège la rétine contre le stress oxydatif (voir encadré), celui-ci étant responsable du vieillissement et de différentes maladies de l’œil.

Les acides gras oméga-3 se retrouvent principalement dans le poisson. Consommez donc du poisson 2 à 3 fois par semaine. Les poissons riches en oméga-3 sont le thon, le saumon sauvage, le maquereau, les sardines (y compris en boîte), le hareng, la truite, le flétan, la sole. Pour l’assaisonnement de vos salades, utilisez de l’huile de colza ou de noix, riches en oméga-3.

Pour assaisonner vos salades, l’idéal est d’utiliser un mélange huile de colza ou huile de noix et huile d’olive.

Pour voir la vie en couleur: des antioxydants
L’influence du stress oxydatif semble manifeste dans la survenue de certaines maladies de l’œil comme la cataracte et la DMLA (voir encadré).

De ce fait, les antioxydants présents dans l’alimentation (vitamines C, E, bêta-carotène, sélénium et zinc) pourraient jouer un rôle protecteur dans les stades précoces de ces maladies et ralentir leur évolution vers les formes graves si des apports supérieurs aux apports journaliers recommandés étaient ingérés.

La lutéine, la zéaxanthine et les vitamines antioxydantes sont essentielles pour la santé des yeux. Vous les retrouverez dans les légumes jaunes, rouges et verts. Ces couleurs dépendent de la composition nutritionnelle des légumes.

Certains fruits et légumes sont disponibles toute l’année et doivent être consommés régulièrement: orange ou kiwi, chou frisé, maïs. D’autres varient suivant les saisons. Le zinc, que l’on retrouve en quantité importante dans les huîtres, le foie, le pain complet et la viande rouge, est essentiel à la santé de l’œil.

La lutéine, le pigment anti-âge de votre vision
La lutéine filtre la lumière bleue, responsable du vieillissement oculaire, et agit comme un écran solaire naturel: elle protège l’œil du stress oxydatif en éliminant les radicaux libres.

L’organisme ne peut la synthétiser, il est donc essentiel de la prendre dans notre alimentation (tomates, légumes crus à feuilles vertes, épinards, brocolis, potirons, choux de Bruxelles, maïs, endives, mâche…).

La DMLA menace votre vision

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de malvoyance après 50 ans. Elle est liée à un vieillissement de la zone centrale de la rétine appelée macula.

La vision centrale s’altère progressivement et une tache noire apparaît dans le champ visuel. Le centre du champ visuel est brouillé et tous les détails sont perdus. La vision de près, en particulier la lecture, devient rapidement difficile, voire impossible.

Concentrés dans la région de la macula, la lutéine et la zéaxanthine auraient un rôle protecteur en bloquant les radiations bleues de la lumière et posséderaient une puissante action antioxydante. Dans la DMLA, on constate que le taux de ces deux pigments est fortement diminué.

S’il n’existe aucun moyen de prévenir le DMLA, cette maladie pourrait cependant être freinée grâce à une alimentation riche en antioxydants, et tout particulièrement en lutéine.

Quand prendre des compléments?
De nombreux compléments alimentaires existent aujourd’hui pour la bonne santé visuelle. À des doses plus élevées, et sous le conseil de votre médecin, ils freineraient l’évolution de la maladie.

Mais lesquels prendre et quand? Privilégiez ceux qui associent lutéine à d’autres antioxydants (vitamines C, E,…), au zinc et à l’oméga-3 (DHA). Compte tenu de la concentration élevée en micronutriments de certaines formules, leur emploi doit s’accompagner de conseils de votre médecin ou pharmacien.

Et n’oubliez pas que ces compléments ne remplacent pas une alimentation équilibrée.
En suivant ces conseils, vous garderez bon pied… bon œil!

Stress oxydatif? Un équilibre délicat
Le «stress oxydatif» n’a rien à voir avec le stress nerveux. Notre organisme produit des substances assez agressives pour les cellules, les radicaux libres. Si ces substances toxiques sont produites en permanence, notre corps fabrique en contrepartie des composés capables de les «détoxifier», de réparer les dégâts et de protéger les cellules de ces fameux radicaux libres.

Ce sont les antioxydants, que l’on retrouve aussi dans une alimentation variées et colorée. Un équilibre naturel se crée ainsi entre radicaux libres et antioxydants. Le corps fonctionne normalement, les cellules restent protégées. Quand un déséquilibre survient, avec une formation en excès de radicaux libres, on parle alors de «stress» oxydatif.

Cataracte, quand l’œil vieillit…
La cataracte est une autre cause de cécité: elle correspond à une perte partielle ou totale de la transparence du cristallin de l’œil. La vue devient moins nette et moins confortable. Cette maladie touche plus particulièrement les plus de 65 ans et représente la première cause de cécité dans le monde.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone