Un problème de transit? - VivaSanté

Un problème de transit?

This post is also available in: Néerlandais

Ballonné, mal à l’aise, douleur au ventre… Une personne sur cinq et pas moins de deux femmes sur deux souffrent de constipation.Solutions pour retrouver un transit optimal!

La constipation, c’est quoi?
Pour les médecins, il y a constipation lorsque la fréquence des selles est de moins de 3 fois par semaine, et ce sur une durée de plusieurs semaines. Les complications les plus fréquentes sont les lourdeurs, les ballonnements, les douleurs intestinales et des hémorroïdes. Fait plus grave, parfois cette constipation se transforme en occlusion.



Pourquoi suis-je constipé?
Elle est habituellement causée par un régime alimentaire mal équilibré, un manque d’exercices, une maladie intestinale, ou l’habitude de renvoyer à plus tard le besoin de se rendre aux toilettes. Une constipation grave commence soudainement et dure quelques jours. Elle peut être provoquée par une obstruction, une inactivité prolongée, un médicament, de la déshydratation ou une défécation différée. Durant la grossesse, les femmes peuvent également souffrir de constipation. Une anesthésie générale peut également ralentir les mouvements de l’intestin pendant les quelques jours qui suivent l’intervention chirurgicale.
? Une surutilisation de laxatifs rend les intestins moins sensibles au besoin
d’expulser les matières fécales et entraîne une constipation chronique.
? Un régime alimentaire à faible teneur en fibres et un apport insuffisant en eau
sont les principales causes de la constipation.
Si vous souffrez de constipation, la première mesure est de modifier votre alimentation et certaines habitudes :
  • buvez suffisamment d’eau (1 à 2 litres), et de préférence des eaux riche en magnésium (Hépar, …). Ces eaux peuvent aussi être utilisées dans les biberons en cas de constipation chez un nourrisson
  • consommez des aliments riches en fibres; on les retrouve dans les céréales (son de blé, pain au son), les fruits frais, les légumes verts, les fruits secs (pruneaux, figues)
  • évitez le riz, le céleri, le chou, les carottes cuites, les bananes, le chocolat
  • buvez un verre d’eau ou de jus d’orange frais au réveil cela stimule le réflexe colique
  • luttez contre l’inactivité, en favorisant la marche et les exercices
  • ne vous retenez jamais et aller aux toilettes à des heures régulières afin de favoriser le réflexe de défécation
Quels laxatifs?
Si, malgré les changements alimentaires conseillés, la constipation persiste, il faut alors passer «à la vitesse supérieure». Votre pharmacien ou votre médecin vous conseillera un laxatif choisi en fonction de votre plainte. Il en existe de nombreux (lactulose, fibres,…). Si les laxatifs stimulants (bisacodyl, sennosides, cascara, rhubarbe…) se révèlent être les plus efficaces, ils doivent être utilisés avec précaution. En effet, leur utilisation abusive prolongée (pas plus de 10 jours) peut entraîner certaine «paresse intestinale ». Par contre, en cas de constipation passagère, et en respectant scrupuleusement les indications de la notice, ils ne présentent aucun danger et sont efficaces en 5 à 10h.
? Pour éviter les effets indésirables (ballonnements, diarrhées, crampes,…),
respectez la posologie.
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires