Souriez à belles dents (part 1) - VivaSanté

Souriez à belles dents (part 1)

Pour conserver un joli sourire, il est important d’avoir une bonne hygiène dentaire. Le point sur ces gestes et ces réflexes d’hygiène dentaire qui permettent de garder de belles dents et une haleine fraîche.

La plaque dentaire, l’ennemi numéro 1
La plaque dentaire ou plaque bactérienne est un dépôt mou de couleur blanchâtre qui adhère à la surface des dents, notamment à la jonction gingivo-dentaire.
Au départ, la plaque est une simple “pellicule acquise” formée quelques minutes après le nettoyage. Elle agit comme une colle fixant des débris cellulaires et alimentaires.
Ce milieu facilite le développement des micro-organismes. La colonisation bactérienne provoque des infections de la gencive, des caries favorisées par l’acidification du milieu et l’apparition du tartre par calcification de la plaque dentaire.
La carie, plutôt prévenir que souffrir
La carie est une maladie infectieuse et transmissible qui déminéralise progressivement les tissus durs de la dent (émail et dentine). Une prolifération de bactéries est à l’origine de la carie.
Sans traitement chez le dentiste, le processus carieux évolue toujours. 20 à 30% des enfants concentrent actuellement 80% des caries. Certains enfants ont un risques de caries plus élevé: non-respect des règles bucco-dentaires ou d’hygiène alimentaire (grignotage, consommation de sodas en dehors des repas, prise d’aliments ou de biberon sucré au cours de la nuit), antécédents de caries.
Essentiel, le fluor?
La prise de fluor toute sa vie ralentit la formation de la plaque dentaire, limite la prolifération bactérienne et favorise la reminéralisation des dents. Mais, après avoir provoqué des abus et des cas de fluorose (taches blanches), sa prescription n’est plus systématique.
En général, pour les adultes, il suffit de consommer de l’eau minérale et du sel fluoré et, pour l’enfant avant 6 ans, d’utiliser sans l’avaler un dentifrice au fluor (vendu en pharmacie) ne dépassant pas 500ppm.
L’hypersensibilité dentaire, un signal d’alarme
Ce phénomène plus ou moins douloureux peut être déclenché par la chaleur, les aliments acides ou sucrés, certains contacts. C’est le témoin de la mise à nu de la dentine, un signal d’alarme d’une rétraction gingivale. Un mauvais brossage, une brosse trop dure, de mauvaises habitudes alimentaires sont responsables de cette fragilisation.
Fabriquez-vous des gencives en béton
Les maladies des gencives sont responsables de la plupart des dents perdues.
L’affection débute par une rougeur et le saignement facile des gencives (gingivite). Il faut réagir car l’inflammation peut s’attaquer aux ligaments et aux os qui supportent la dent (parodontite).
Le déchaussement des dents est une conséquence grave de l’inflammation de la gencive.
Pour conserver des gencives saines, rien ne remplace le brossage régulier des dents et surtout le détartrage annuel chez votre dentiste.Ce geste dure une demi heure, le résultat est visible pendant quelques mois et est en grande partie remboursé par les mutuelles. Dans la lutte contre la plaque bactérienne, diverses méthodes viennent compléter et renforcer l’efficacité du brossage. Elles font appel à différents accessoires et/ou produits qui améliorent le nettoyage des zones d’accès difficile.

Le fil dentaire élimine la plaque par frottement vertical des espaces interdentaires. Il est à éviter si les gencives sont trop sensibilisées.
Les brossettes interdentaires éliminent, par un mouvement de va-et-vient horizontal, la plaque bactérienne laissée par la brosse à dents dans les espaces interdentaires ou sous un bridge.
Caroline Cuvelier

Découvrez la suite dans l’article “Souriez à belles dents” part 2

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone