Arthrose: premier conseil, bougez! - VivaSanté

Arthrose: premier conseil, bougez!

Arthrose, un genou qui coince, des doigts douloureux… Pas question de se jeter sur les anti-douleurs. Pour soulager l’arthrose le premier traitement est de continuer à bouger!

Bouger, le traitement numéro 1.
L’arthrose est un phénomène d’usure progressive du cartillage articulaire. L’activité physique est sans aucun doute le premier conseil à donner à des patients souffrant d’arthrose, à condition de ne pas effectuer de gestes brutaux et rapides et de la pratiquer en dehors des périodes douloureuses insiste le Professeur Henrotin.

La kinésithérapie permet, à l’aide de techniques de massages et d’assouplissements, de conserver ou d’augmenter l’amplitude des mouvements. Elle contribue également à renforcer la musculature et la stabilité articulaire.

Demandez conseil à votre médecin. Si elles sont nécessaires et justifiées, votre médecin vous prescrira des séances de kinésithérapie. Il vous recommandera des exercices simples à réaliser à la maison.
Si vous souffrez d’arthrose, la pratique régulière d’exercices spécifiques pour l’articulation atteinte sera bénéfique et vous permettra de:
  • conserver ou améliorer l’amplitude de vos articulations et de votre force musculaire;
  • améliorer la stabilité de vos articulations;
  • augmenter votre endurance lors des activités de la vie quotidienne;
  • diminuer vos douleurs.
Qu’en est-il de la pratique sportive?
Le sport a maintenant largement démontré son effet bénéfique dans de nombreuses situations: maintien d’une bonne hygiène de vie, participation à la maîtrise de son poids, augmentation de la masse et du tonus musculaires, correction de certaines pathologies cardiovasculaires, prévention de l’ostéoporose, amélioration du bien-être psychologique.
Chez le patient souffrant d’arthrose, on préférera aux sports à risque les sports comme le vélo, la natation ou la marche à pied. Attention toutefois: même la marche prolongée ou la bicyclette peuvent être nocives pour l’articulation, en particulier celle du genou. Tous les sports qui par eux-mêmes sont responsables d’arthrose sont fortement déconseillés. Ce sont les sports accompagnés d’impacts répétés (comme les sports de combat, de ballon et de saut) et qui nécessitent des changements de direction brusques (comme les sports de raquette). On connaît maintenant le lien entre certaines disciplines et l’atteinte d’une articulation donnée.
Cela ne diminue en rien l’intérêt de faire du sport, car les bénéfices sont toujours réels, à condition de bien choisir un sport en fonction de ses possibilités. La pratique sportive est même conseillée chez le patient atteint d’arthrose, quand elle est suivie médicalement et se limite à un entretien de son tonus musculaire et à une bonne conservation de l’amplitude de ses mouvements.
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires