Un nouvel outil d’information et d’éducation pour une meilleure gestion de la maladie veineuse chronique www.jambesdouloureuses.be - VivaSanté

Un nouvel outil d’information et d’éducation pour une meilleure gestion de la maladie veineuse chronique www.jambesdouloureuses.be

Nombreux sont les Belges qui s’apprêtent à partir en voyage. Mais pour certains, les longs trajets en voiture, en train ou à bord d’un avion riment souvent avec jambes douloureuses, lourdes et/ou gonflées, avec une aggravation en fin de journée ou en cas de fortes chaleurs. Ces symptômes sont peut-être le signe d’une mauvaise circulation veineuse, également connue sous le nom d’insuffisance veineuse chronique. Une meilleure prise en charge de la maladie passe par une meilleure compréhension. C’est la raison pour laquelle le nouveau site web, www.jambesdouloureuses.be, entièrement consacré aux personnes qui souffrent de mauvaise circulation, est lancé
.

La maladie veineuse chronique, une maladie universelle trop souvent ignorée
La maladie veineuse chronique est une maladie présente partout dans le monde. Selon les estimations d’une récente étude, 80 % de la population mondiale en serait affectée. Mais la plupart des malades n’en ont pas conscience. En effet, si les symptômes de la maladie se reconnaissent facilement en fin de journée ou en été (jambes lourdes, douloureuses, gonflées…), les personnes qui en souffrent ne se rendent souvent pas compte qu’il s’agit d’une véritable « maladie ». Pourtant, la maladie veineuse chronique est chronique par définition. En tant que telle, elle progressera tout au long de votre vie et menant même parfois à un certain degré d’invalidité et des complications difficiles à traiter (œdèmes, mutations cutanées, ulcères, etc.).
un outil d’information et d’éducation accessible à tous
Le site web www.jambesdouloureuses.be fournit toutes les clés pour bien prendre soin de leurs jambes et les aider à préserver leur précieux système veineux. Le contenu de ce site web novateur a été rédigé selon les indications et conseils de médecins afin d’en assurer la haute qualité scientifique. Son design a été spécialement pensé pour une navigation simple et intuitive du visiteur.
Une série de vidéos vous aide à comprendre cette maladie chronique qui touche le système veineux de vos membres inférieurs, entraînant une dégradation graduelle des parois et des valvules veineuses.

Vous aurez l’opportunité de tester vos connaissances sur la maladie veineuse chronique et les bonnes habitudes à adopter dans un quizz avec des questions de type ‘vrai-faux’.

Sur www.jambesdouloureuses.be, vous pourrez également directement télécharger des fiches mises à jour régulièrement pour répondre à toutes vos questions (comment se préparer à un vol en avion, comment adapter son régime alimentaire, que faire pendant une grossesse, etc.).

Phleboscore®, le bilan veineux qui vous aide à évaluer votre risque de complications

Le Phleboscore®, disponible sur www.jambesdouloureuses.be, est un outil conçu par le docteur Philippe Blanchemaison. Le Phleboscore® offre la possibilité de faire soi-même son bilan veineux en remplissant un questionnaire et d’évaluer son risque d’évolution de la maladie.

Ce qu’il faut savoir…
Dix bonnes habitudes pour soulager les jambes lourdes :
• Bougez vos jambes en toutes circonstances :
Si votre profession vous oblige à rester debout ou assis pendant de longues périodes, faites de petites pauses, marchez ou dessinez des petits cercles avec vos pieds pendant quelques instants. Pendant les longs trajets en voiture, en train ou en avion, levez-vous pour faire quelques pas à intervalles réguliers de manière à activer la circulation et à stimuler le retour veineux.
• Choisissez le bon sport :
Pratiquée régulièrement et avec de bonnes chaussures, la marche est idéale pour la circulation veineuse. La contraction des muscles de vos jambes aide le sang à remonter vers votre cœur. La gymnastique, le vélo, la danse et la natation stimulent le retour veineux. En revanche, les sports tels que le tennis, le squash, le handball et le basketball ne sont pas conseillés, car ils dilatent les veines et ralentissent le retour veineux.
• Évitez les sources de chaleur :
La chaleur favorise la dilatation des veines. Il convient donc d’éviter les bains de soleil, les séances d’épilation à la cire chaude, les systèmes de chauffage par le sol, les jacuzzis et les saunas.
• Rafraîchissez la température :
À la fin de votre douche quotidienne, rincez-vous les jambes à l’eau froide pour activer la fonction veineuse et atténuer la sensation de jambes lourdes et douloureuses. Faites des balades le long d’une pièce d’eau pour allier fraîcheur et exercice physique.
• Traitez votre constipation et perdez votre excès de poids :
La constipation et le surpoids sont responsables d’une élévation de la pression veineuse. Vous pouvez en venir à bout en adoptant un régime riche en fibres, en buvant suffisamment (environ 1,5 l d’eau par jour) et en limitant votre consommation de graisses saturées (beurre, viande rouge).
• Portez les vêtements appropriés :
Les vêtements serrés compriment vos veines et entravent le retour veineux. Optez pour des vêtements amples et évitez les pantalons, corsets, ceintures et bas trop ajustés.
• Optez pour la bonne hauteur de talons :
Les chaussures à talons hauts ou à talons plats ne permettent pas d’avoir la pression adéquate qui stimule le retour veineux. Idéalement, vous devez donc porter des talons de 3 à 4 cm.
• Favorisez le retour veineux pendant votre sommeil :
Pédalez quelques instants au moment de vous coucher et surélevez le pied du lit de 10 à 15 cm environ pour réduire la stase veineuse pendant votre sommeil.
• Massez-vous les jambes le plus souvent possible :
Le massage des jambes, en partant du pied et en remontant vers la cuisse suivant le sens de la circulation veineuse, améliore le retour veineux.
• Consultez régulièrement votre médecin :
Consultez votre médecin dès que vous ressentez la moindre douleur ou lourdeur au niveau des jambes, si vos chevilles sont enflées ou si vos veines sont visibles, de telle sorte qu’il puisse diagnostiquer rapidement une éventuelle maladie veineuse chronique et instaurer les mesures préventives et le traitement nécessaires. Signalez à votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous prenez un traitement hormonal, car ces deux situations peuvent aggraver les symptômes veineux.
Il est fondamental que votre médecin évalue régulièrement votre état afin de préserver votre santé et de choisir le meilleur traitement. Les médicaments les plus souvent prescrits pour les symptômes veineux sont les agents phlébotropes ou veinotoniques.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone