Vitaminez votre grossesse! - VivaSanté

Vitaminez votre grossesse!

This post is also available in: Néerlandais

Dès que le désir d’enfant se profile, prenez de bonnes habitudes!
Certaines vitamines indispensables à la croissance de votre futur enfant mettent en effet du temps pour se stocker dans l’organisme et moins votre alimentation est équilibrée et plus il vous faudra du temps pour re-constituer des réserves dans lesquelles puisera en premier lieu votre futur bébé!

L’acide folique ou vitamine B9 a un effet protecteur contre certaines malformations congénitales, en particulier au niveau neurologique. Elle favorise la bonne formation du cerveau, du crâne et de la colonne vertébrale du bébé. Les besoins de votre organisme sont donc augmentés pendant la période de formation du système nerveux (soit environ les 6 premières semaines de grossesse). 
Il est également important d’apporter ce supplément dès avant la conception pour garantir un taux d’acide folique maternel suffisant; certains facteurs tels la pilule contraceptive ont en effet tendance à épuiser le stock d’acide folique. 
On peut trouver de la vitamine B9 dans:
  • la levure de bière
  • les légumes “feuilles” comme la salade, les épinards, l’oseille, le chou
  • les noix et oléagineux
  • les oeufs
  • le camembert
  • le bleu
  • les abricots 
  • le melon. 

Durant cette période de début de grossesse, l’alimentation ne couvre pas ce besoin accru en acide folique. Les médecins recommandent donc aux futures mamans de prendre 400 microgrammes par jour d’acide folique sous forme de complément alimentaire, en commençant environ 4 semaines avant la date de la conception et pendant minimum les deux premiers mois de la grossesse. 

Mais l’avantage santé de l’acide folique ne se limiterait pas là… Une nouvelle étude clinique a démontré aussi l’importance de cette vitamine dans la prévention de l’autisme. Des chercheurs norvégiens ont étudié, dans une population de 85.000 enfants suivis depuis leur naissance, les liens entre cette supplémentation en acide folique et l’incidence de syndromes autistiques. Leurs résultats montrent que la prise d’acide folique divise par deux le nombre d’enfants autistes… Un seul mot d’ordre, si le désir d’enfant vous tatillonne… 
Vitaminez-vous en acide folique!

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires