Votre animal est-il diabétique? - VivaSanté

Votre animal est-il diabétique?

En collaboration avec le Dr Sylvie Daminet (spécialiste en Médecine interne des animaux de compagnie, à l’Université de Gand)

Plus de 2.300 chiens et 4.000 chats souffrent de diabète dans notre pays. Cette maladie a des conséquences directes sur la santé et l’espérance de vie de nos animaux. Un diagnostic précoce accompagné d’un traitement adéquat permet de soigner l’animal.


Comment repérer les signes du diabète chez votre animal? Réponses du Dr Sylvie Daminet, spécialiste en Médecine interne des animaux de compagnie à l’Université de Gand.

Le diabète est-il fréquent chez les chiens et les chats?
L’incidence du diabète chez les chiens et les chats varie entre 1 animal sur 100 et 1 animal sur 500. Cette maladie est, tout comme chez l’humain, de plus en plus fréquente. L’obésité et le manque d’activité physique expliquent en grande partie cette augmentation.

Quels sont les symptômes?
Dans plus de la moitié des cas, les symptômes ne sont pas détectés par les maîtres, pouvant mener à de graves problèmes de santé pour l’animal. La maladie débute le plus souvent de façon insidieuse et les symptômes commencent à apparaître lorsque le taux de glucose sanguin dépasse le seuil limite pour que son excrétion par le rein soit acceptable.

Le premier signe du diabète est la polydipsie-polyurie, c’est-à-dire que l’animal boit beaucoup et urine énormément. Ce syndrome peut se compléter d’une polyphagie (ou augmentation de la faim) malgré un amaigrissement général et progressif. Lorsque le diabète est important, le poil devient terne. L’animal perd tout tonus et devient léthargique. Il dort beaucoup plus que d’habitude et semble faire des efforts énormes pour se déplacer. Non soigné, le diabète se complique fréquemment d’autres affections générant d’autres troubles.

«Le diabète est un réel danger et nous devons être attentifs aux signaux alarmants’», explique le Dr Sylvie Daminet, spécialiste en Médecine interne des animaux de compagnie à l’Université de Gand. «Quand un chien ou un chat urine plus fréquemment et maigrit alors qu’il boit et mange plus que d’habitude, il est probablement diabétique. Si vous constatez de tels symptômes, il est conseillé de vous rendre chez un vétérinaire afin qu’un traitement adéquat puisse être commencé à temps».

Soyez attentifs aux principaux symptômes
– Votre animal boit beaucoup.
– Votre animal urine beaucoup.
– Votre animal a beaucoup d’appétit (au début).
– Votre animal perd du poids.
– Votre animal a des nausées et des vomissements (à un stade ultérieur).
– Votre chat présente une faiblesse au niveau des pattes arrière.

Quels sont les principaux facteurs de risque de diabète chez l’animal?
Certains facteurs de risque sont communs aux chats et aux chiens: l’hérédité, l’âge (risque plus élevé avec l’âge), l’excès de poids, le manque d’activité physique.

Chez le chien, on ajoutera aussi la non stérilisation des femelles et des facteurs dépendant de la race (Cocker Spaniel, Teckel, Doberman, Berger Allemand, Golden Retriever, Labrador, Loulou de Poméranie, Terrier, Caniche nain). Les chats souffrant de maladies qui induisent une résistance à l’insuline, les chats d’intérieur et les mâles castrés sont plus susceptibles de souffrir de diabète.

Quelles sont les complications possibles pour l’animal?
Chez le chien, la complication la plus fréquente du diabète est la cataracte. Suite aux taux constamment élevés de glucose sanguin, le cristallin devient mat et le chien risque finalement de devenir aveugle. Chez le chat, une complication fréquente est une faiblesse des pattes arrière.

Le diabète peut aussi provoquer des dégâts au niveau des nerfs, ce qui entraîne une faiblesse et une perte de muscle. La survenue de ces complications peut être retardée, voire empêchée, en évitant au maximum les élévations du taux de glucose sanguin. C’est pourquoi il est si important de diagnostiquer rapidement le diabète chez votre animal.

Un animal peut-il guérir du diabète?
Sauf rares exceptions chez le chat, on ne guérit pas du diabète. Mais avec un traitement adapté et une hygiène de vie très stricte, l’animal peut mener une vie tout à fait normale. Il faut encourager l’animal à bouger (pas facile pour le chat!) et lui donner l’alimentation conseillée par votre vétérinaire. Votre animal doit impérativement recevoir tous les jours la même quantité de nourriture, dont la composition doit être la plus constante possible. Il est tout à fait déconseillé de nourrir votre animal entre les repas (pas de collation!).

Une fois le diabète confirmé par une simple prise de sang, votre vétérinaire va devoir mettre en place un traitement corrigeant le déficit en insuline. Les injections d’insuline et un contrôle alimentaire sont la base du traitement.

Une alimentation spécifique sera conseillée à votre animal (croquettes spéciales) pour garantir un régime équilibré.

Quel est le traitement médical?
Le diabète est dû à un manque d’insuline. Pour les animaux, il n’existe pas de médicaments hypoglycémiants par voie orale. Pour combler ce manque, il faut injecter de l’insuline tous les jours à heures régulières. Votre vétérinaire vous apprendra à injecter, le geste ne provoque aucune douleur. Il existe maintenant, tout comme chez les humains, un stylo injecteur d’insuline qui rend son administration beaucoup plus facile. Sur la base du poids de votre animal de compagnie, votre vétérinaire calculera la quantité d’insuline à administrer initialement, et à respecter strictement à chaque injection.

Le traitement demande une certaine discipline au propriétaire, tant au niveau de l’alimentation que de l’administration de l’insuline.

Dans quelques cas exceptionnels, le diabète du chat est de nature temporaire. Ces animaux entrent en rémission et n’ont plus besoin d’injections d’insuline. Il est primordial de bien surveiller ces animaux, car le diabète peut réapparaître après un certain temps.

Quel suivi exige un animal diabétique?
Aujourd’hui, les traitements et conseils sont optimisés afin que les animaux et leurs maîtres puissent profiter d’une vie la plus normale possible. La mise en place demande une certaine discipline mais une fois l’alimentation ajustée et la thérapie entamée, l’impact de la maladie sur les activités quotidiennes est très limité.

En effet, les chiens et chats diabétiques sous traitement conservent leur excellente forme et une espérance de vie similaire à leurs congénères du même âge ou sexe. Néanmoins, l’animal diabétique doit être soumis à un suivi médical constant consistant entre autres à des dosages réguliers de la glycémie permettant de juger de l’effet du traitement et d’en affiner l’application.

Mon animal est-il diabétique?
Un nouveau site internet (www.moisdudiabeteanimal.be) mis au point par les laboratoires MSD regroupe toutes les informations nécessaires sur le diabète animal. Un test en ligne vous permettra également d’évaluer les risques de diabète chez votre animal domestique et de consulter votre vétérinaire en cas de risque accru.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

Articles similaires