Vous partez en vacances? Attention à la tourista! - VivaSanté

Vous partez en vacances? Attention à la tourista!

This post is also available in: Néerlandais

Parmi tous les désagréments qui peuvent gâcher les vacances, la diarrhée est probablement la plus aisée à prévenir. Si le bon sens est la règle, il peut faire défaut dans le contexte parfois débridé des vacances!

Tourista et manque d’hygiène

Officiellement, la tourista se nomme “diarrhée du voyageur”. Elle s’attrape le plus souvent à cause d’une bactérie, l’Escherichia coli, plus rarement d’un virus.

Rio de Janeiro

Les bactéries prolifèrent partout où l’hygiène est défaillante, donc dans ne nombreux endroits. La vigilance est classiquement recommandée si vous partez en Amérique latine, en Afrique et dans l’Asie du sud-est. Mais les toilettes d’autoroutes, d’aéroports, de gares et de restaurants pas vraiment ‘clean’, les vendeurs de glaces, de pastèque ou de chouchous sur la plage et les employés de restaurants qui ne se lavent pas les mains, ça existe partout, dans tous les pays et sur tous les continents!



Quels symptômes?

Un voyageur ayant des selles molles ou liquides plus de trois fois dans la journée sera probablement touché par la tourista. Les symptômes culminent au deuxième ou au troisième jour de la maladie avec des crampes, de la fièvre, des nausées et des vomissements. Dans certains cas, on peut retrouver du sang dans les selles.

Mieux vaut prévenir…

Ci-dessous quelques mesures de base pour que les vacances soient un succès.

•  Lavez-vous les mains avant de manger, avec du savon et de l’eau, ou désinfectez-les au moyen d’un gel désinfectant à base d’alcool.

•  Si possible, évitez de:
      – consommer des fruits et des légumes que nous n’avez pas nettoyés vous-même;
      – consommer des produits laitiers crus ou non pasteurisés;
      – consommer des fruits de mer ou de la viande insuffisamment cuits;
      – consommer des plats locaux lorsqu’ils ne semblent pas de la première fraîcheur;
      – acheter des glaces en rue.

•  Les plats cuits doivent être servis chauds.

•  L’endroit où on mange est très important. Evitez les échoppes de rue et choisissez plutôt un restaurant à l’hygiène plus sûre.

•  Evitez l’eau du robinet et les glaçons. Et préférez l’eau en bouteille ou les autres boissons fraîches. Attention à toutes les bouteilles à capsules à visser (vérifiez bien que c’est vous qui ouvrez la bouteille pour la première fois). Pour les aventuriers, la règle est de désinfecter systématiquement l’eau de boisson.


Et si la tourista survient?

Il est essentiel de consommer suffisamment de liquide et de sel pour éviter la déshydratation. On peut utiliser des solutions commerciales, mais le thé au citron, les limonades et le jus de fruit complétés de biscuits salés sont également efficaces. En cas de diarrhée aqueuse ordinaire, le lopéramide (la forme instant évite la prise d’eau) et le Tasectan® permettent d’avoir un effet rapide; les probiotiques permettent de réduire le nombre de selles dans les jours qui suivent et de restaurer la flore de l’intestin.

Les antibiotiques sont nécessaires en cas de présence de sang dans les selles, de fièvre supérieure à 38,5°, de crampes très sévères, en l’absence d’amélioration avec le traitement cité plus haut et chez toutes les personnes dont l’immunité est réduite.


Où que vous partiez, équipez-vous en perspective d’une tourista

• Emportez un ou deux tubes de comprimés pour désinfecter l’eau
• Demandez à votre médecin la panoplie pour traiter la diarrhée: par exemple, un antiseptique intestinal (antibiotique sous prescription via votre médecin), un médicament pour soulager les intestins en bataille, un anti-vomitif et du paracétamol pour les maux de tête.
• Et n’oubliez pas les probiotiques: ces bactéries reconstruisent la flore intestinale.
• Privilégiez les formes à croquer ou instant, elles ne nécessitent pas d’eau pour être avalées.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone